#victimeschoisies

michelle--672x359On connu les Obama plus inspirés que ça. Voici donc Michelle brandissant sa petite pancarte – "ça va là, j’ai l’air assez soucieuse, l’éclairage est bon?" – pour inspirer la pitié aux méchants islamistes de Boko Haram qui ont enlevé mi-avril plus de 200 lycéennes dans le dortoir de leur école de Chibok et menacent, ô horreur, de les "vendre comme esclaves". Ils doivent bien se marrer, les barbus de Boko Haram. Avec toute la publicité que leur font les people étasuniens (Angelina Jolie, Obama & Co), ils peuvent tranquillement faire monter les enchères au prix de quelques vidéos de mauvaise qualité, peu importe, c’est la grimace menaçante qui compte.

Entendons-nous, le sort des lycéennes nigériennes enlevées n’est pas enviable du tout, mais celui des plus de 200 villageois massacrés il y a quelques jours à Gamboru Ngala, dont une cinquantaine de corps retrouvés calcinés, ne l’est pas davantage. Sauf que ce dernier suscite à peine quelques brèves dans les médias, et certainement aucune mobilisation mondaine. Il y a une hiérarchie des victimes, celles qui peuvent susciter une pitié télégénique et les autres.

A propos de corps calcinés, c’est fou comme on s’est vite désintéressé de ceux qu’on a retrouvés dans la Maison des syndicats d’Odessa il y a huit jours. Des dizaines de jeunes gens y ont grillé vifs, sous le regard indifférent des policiers présents et sans que les pompiers se donnent la peine d’intervenir, après que des cocktails eurent été jetés contre le bâtiment. Pas de chance pour eux, c’étaient des manifestants pro-russes, une catégorie qui n’a pas la cote en ce moment dans les médias occidentaux. Si ça avait été l’inverse, alors là, on y aurait eu droit, manchettes sur cinq colonnes, enquêtes fouillées, éditos accusateurs. Mais des pro-Russes? Circulez. Obama, Barack cette fois, a parlé publiquement de l’Ukraine quelques jours après, pour dire son inquiétude face aux menaces de Vladimir Poutine, etc. Mais sur le massacre d’Odessa, rien, pas un mot. Pas vendeur.

C’était la minute cynique du samedi soir.

P.S.: Quand les people manifestent à Paris en faveur des jeunes filles nigériennes, cela donne ça.

  1. Que des "peoples" choisissent leurs victimes comme des dames patronnesses leurs "pauvres" n’a rien de nouveau.
    Où est le 4ème pouvoir médiatique, éleveur de conscience, etc, etc … qui relaye l’information ?
    Vous, visiblement, et c’est déjà ça.

  2. Effectivement, merci à vous d’exister. Mais votre blog est probablement le plus confidentiel du monde…
    Alors on espère voir ce point de vue dans la presse. Et un détail, mais du genre qui tue. Quand on s’intéresse à l’Afrique, on ne confond plus le Niger et le Nigéria…

  3. J’oubliais : les corps calcinés à Odessa n’ont pas été brûlés vifs. Ils ont été torturés et ensuite achevé par balles. Et brûlés pour camoufler les tortures…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 573 autres abonnés

%d bloggers like this: